Aux Etats-Unis, un club de JJB offre des cours gratuits jusqu’à la ceinture bleue pour les forces de l’ordre

Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Alors que les yeux sont tournés vers les Etats-Unis à cause des violences policières et suite du décès de George Floyd, un club de Jiu Jitsu à Lafayette, en Louisiane, tente d’aider les policiers à créer des interactions plus sûres entre eux et le public.

Tim Credeur de Gladiators Academy a publié un message sur Facebook disant que lui et son collègue Josh Artigue, professeurs de JJB, offriraient des entrainements gratuits pour les forces de l’ordre jusqu’à ce qu’ils soient promus à la ceinture bleue.

Le message a également expliqué le raisonnement derrière l’initiative, énumérant certains des avantages que les pratiquants de Jiu Jitsu peuvent tirer d’un entrainement même de base en jiu-jitsu.

Sur Facebook :

Traduction :

Ok, soyons le changement …

Si vous êtes un policier dans la région de Lafayette, nous parrainerons votre entrainement de jiu-jitsu, jusqu’à la ceinture bleue. Vous pouvez vous entraîner jusqu’à trois ans, sans frais d’adhésion.

Voici toutefois la condition : si vous suivez moins de 25% des cours prévus au cours de l’une de ces trois années, vous nous devez 1 000 $.

La nouvelle ligne bleue. La formation est importante.

ADDENDA:

Cela ne signifie pas grand-chose, pour ceux qui ne s’entraînent pas ou pour ceux qui ne sont pas vraiment intéressés à comprendre de quoi il s’agit, mais le programme de la ceinture blanche à la ceinture bleue aborde principalement les sorties de mauvaises positions, les renversements quand on est sur le dos, des passages de garde, les fondamentaux des amenées au sol, compréhension du contrôle de la position pour garder TOUT LE MONDE aussi sûr que possible, comment s’entraîner avec résistance, comment s’entraîner avec les autres, etc.

En tant qu’organisation, nous sommes impatients d’aider à former et à enseigner à ceux qui souhaitent apprendre!

Merci pour votre service!

Le professeur Tim Credeur et le professeur Josh Artigue

 

Bien que la formation au jiu-jitsu ne soit pas le seul et unique moyen de lutter contre la brutalité policière, il est à espérer que certains membres des forces de l’ordre seront en mesure de mieux se protéger et de se sentir plus à l’aise avec des techniques non létales s’ils peuvent apprendre gratuitement le grappling de base.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Préparation physique : Etes-vous surentrainés?

(84)


Partager l'article
  •  
  •  
  •