La garde ouverte

La garde ouverte

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Garde Ouverte

Dans le terme « garde ouverte » il y a en fait une grande variété de positions. Le dénominateur commun parmi les différents types de garde ouverte est que les jambes ne sont pas fermées autour des hanches de votre adversaire.

Le contrôle, dans ces positions se fait en tirant, en poussant et en crochetant les membres et le corps avec les mains et les pieds.

Les positions de garde ouverte sont beaucoup plus dynamiques et demandent plus d’ajustement que la garde fermée, de manière générale.

Les différentes formes de garde ouverte

La garde “araignée”

garde ouverte spider guard

La spider guard est une position utilisée en Jiujitsu avec kimono. Elle est caractérisée par une saisie de la manche de votre adversaire et un pied sur son biceps du même côté. L’autre pied peut repousser les hanches, crocheter le genou, encerclé l’autre bras (leg lasso).

La garde “papillon”

garde ouverte garde papillon butterfly guard

Il s’agit d’une garde où les combattants sont assis, celui qui a la garde papillon a ses pieds crochetés à l’intérieur des cuisses de son adversaire. C’est une position qui mène a de multiples options de renversements mais où les soumissions sont rares.

 

La garde “De La Riva”

garde ouverte de la riva

Cette garde a été nommée du nom de son créateur, Ricardo De La Riva. C’est une position qui consiste a “enrouler” sa jambe autour de la jambe avant de l’adversaire. L’autre jambe étant positionnée sur la hanche. Une main contrôle le haut du corps grace à une saisie d’une manche du kimono de l’adversaire et l’autre maintien la cheville (ou le bas du pantalon) du côté de la jambe adverse “crochetée” .

Voila pour les gardes ouvertes les plus fréquemment utilisées mais il y en a aussi d’autres qui existent comme la garde X, la “worm guard” , la garde De La Riva inversée et surement d’autres que je ne connais pas encore 🙂

 La garde ouverte lorsqu’on est au dessus

Il y a plusieurs façons de passer une garde ouverte, selon son type mais d’une manière générale il faut :

  • Etablir une bonne posture en se débarrassant des saisies et des crochets de l’adversaire
  • Contrôler ses jambes et ses hanches
  • Utiliser son poids ou sa vitesse pour passer la garde

La garde ouverte lorsqu’on est en dessous

Il existe d’innombrables renversements depuis les différents types de garde ouverte. Tout dépend de vos saisies, vos crochets mais aussi de l’énergie de l’adversaire. Celui-ci peut être à genou, en position de squat ou debout, il est donc important de connaitre des attaques selon le positionnement de l’adversaire.

(234)


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •