Jiu Jitsu : Nous reviendrons ! Une courte vidéo inspirante pour nous motiver

jiu jitsu retour
Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Traduction de la vidéo :

Je sais….

Je sais que tu as mal …

Pire que toute blessure ou défaite.

Les tapis sont vides et secs.

Rouler est un crime.

Et tout .. est en ligne …

certains..

Restent dans le déni.

Et s’entraînement avec chaises et des vestes de kimono vides.

D’autres essaient de comprendre.

En attendant que cette putain de courbe commence à s’aplatir.

Nous y avons consacré, Mois, années, décennies …

Nous avons vaincu les blessures, les peurs et pour certain les entrainements deux fois par jour.

Pour notre obsession, nos familles pensent que nous sommes fous.

Etrangler et être étranglé,

S’égratigner et se blesser,

Nous roulons des kilomètres et des kilomètres,

Nous vivons et respirons le BJJ lifestyle.

Le Jiu Jitsu ne nous rend pas fous.

Le Jiu Jitsu garde les fous sains d’esprit.

Et en ces temps fous, nous pourrions tous utiliser un peu de raison.

Je sais….

Je sais que tu as mal!

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Ricardo De La Riva vire toutes les femmes de son club après les accusations d'agression sexuelle

Mais sachez ça.

Aussi effrayant et troublant que cela puisse être.

Cela va passer.

Et plus nous attendons.

Plus le retour est important.

Certaines de nos plus grandes révélations se produisent en dehors des tatamis.

Parfois, prendre du recul vous permet de faire ce bond en avant.

Comme cela a été dit

« Aucun aspect du Jiu Jitsu n’est inventé, seulement découvert. »

Il est temps de découvrir.

Aiguisez l’esprit.

Étudiez le jeu,

Et à temps.

Nous reviendrons!

Imaginez ce que vous ressentirez!

Cette sensation au creux de l’estomac

Quand vous êtes en route.

Comme tes premiers jours.

Marcher dans la salle, cette odeur …

Les tapis…

le parfum d’adoucissant sur le kimono …

Et cette odeur d’analgésique dans l’air.

Les sourires et les accolades de tous vos frères et sœurs

Mettez votre kimono.

Mettez des bandes sur vos doigts ou vos orteils ou les deux, je m’en fiche!

Et juste avant de poser votre premier pied sur les tapis.

Arrêtez-vous!

Rappelez-vous comment c’était.

Comment ce que nous pensions être toujours là, nous a été enlevé.

Comment vous vous êtes senti quand vous avez eu mal d’être sur le tapis.

Et soyez reconnaissant

Pour le don de la vie

Et la capacité de faire ce que vous aimez.

Et avec les gens qui sont devenus votre famille.

Pas par le sang.

Mais par la sueur.

Tappe.

Check.

Et revenons dans un monde fantastique

On se voit sur les tapis.

Restez aiguisé.

OSS!

(130)


Partager l'article
  •  
  •  
  •