l’étranglement arrière

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soumissions de base en JJB : l’étranglement arrière

L’étranglement arrière, en arts martiaux, est appliqué à partir du dos d’un adversaire. Il s’agit d’une technique de soumission qui consiste à serrer rapidement et brutalement le coup d’un adversaire depuis son dos pour le neutraliser et le forcer à abandonner. 

L’étranglement arrière est considéré comme un “étranglement sanguin” car il restreint le flux sanguin vers le cerveau via les artères carotides. Appliqué correctement, il peut provoquer une perte de conscience temporaire en quelques secondes

ATTENTION! Il faut être vigilant lors de l’exécution d’un étranglement arrière pour éviter de graves séquelles à votre partenaire d’entrainement. Si vous débutez, ne travaillez cette technique uniquement dans un environnement adapté c’est-à-dire sous la supervision de votre professeur.

A noter que cette technique est également utilisée dans de nombreux sports de combat et systèmes de self-défense notamment le  grappling, le krav maga, le MMA et le d’autres.

Histoire de l’étranglement arrière

L’étranglement arrière est l’un des grands classiques du JJB. Il est appelé “Rear Naked Choke” littéralement “Etranglement arrière nu” car le mot “nu” dans ce contexte suggère que, contrairement aux autres techniques d’étranglement trouvées dans d’autres arts martiaux comme le Ju jitsu traditionnel ou le Judo, cette technique n’exige pas l’utilisation d’un kimono.

etranglement arriere jiu jitsu jjb mata leao rear naked choke

Cette technique est aussi connue sous le nom de mata leão (tue-lion) en portugais et hadaka jime en japonais. Le nom de mata leão remonte au début des années 1500 grâce au tableau «Hercule tue le lion de Némée» de Sebald Beham (1548). Tuer le lion de Némée constitue le premier des  “12 travaux d’hercules”.

le nom de mata leão semble avoir été utilisé dans le jiu jitsu et le vale-tudo depuis les années 1960 grâce à Reylson Gracie. En effet il avait dit dans une interview en parlant de Mas Oyama, le fondateur du Karaté kyokushin “il est fort comme un lion mais je pourrais lui faire un étranglement technique (nom utilisé à l’époque) depuis son dos, la technique ultime pour tuer un lion.”

 

L’étranglement arrière a ensuite acquis une grande popularité grâce aux premiers combats de MMA, comme le Pride FC et les débuts de l’UFC. Rickson et Royce Gracie ont particulièrement appliqué cette technique dans leurs combats de MMA et cet étranglement peut également être vu dans les premières vidéos des “Gracie challenges”. Dans ces vidéos les Gracie vont se battre contre des participants volontaires de divers arts martiaux pour prouver que le Jiu Jitsu Brésilien est supérieur.

Comment appliquer l’étranglement arrière?

RNC rear naked choke jiu jitsu étranglement arrièreEncore une fois, débutants, essayez ces techniques en suivant les conseils de votre professeur.

Vous êtes dans le dos de votre adversaire, dans cette position, votre corps est collé dans le dos de celui-ci et votre tête est également collée sur la sienne afin d’éviter d’éventuels coups de têtes ou de créer des espaces.

Posez un bras au-dessus de l’épaule de votre adversaire et passez l’autre bras sous son aisselle pour entourer son torse de la même manière qu’une ceinture de sécurité dans une voiture on prend la “seat belt”.

Joignez ensuite vos mains afin de mieux contrôler ses épaules. Vos pieds doivent crocheter à l’intérieur des cuisses de votre adversaire pour contrôler son bassin. A ce stade, vous avez atteint la position du dos correctement appliquée

Maintenant que vous êtes installé, voici comment appliquer cette soumission :

  1. Le bras droit de l’attaquant passe sous le menton de l’adversaire avec la trachée de l’adversaire au creux du coude.
  2. La main droite de l’attaquant s’empare alors de son propre biceps.
  3. La main gauche est placée derrière (ou parfois au dessus de) la tête de l’adversaire. Une forme plus efficace de l’étrangleur peut être appliquée en plaçant la paume de la main gauche contre l’épaule de l’attaquant plutôt que derrière la tête de l’adversaire. Cela réduit considérablement les possibilités de sortie.
  4. L’attaquant serre ses coudes vers ses côtes  de sorte qu’une pression latérale, provenant du biceps et du radius osseux, soit appliquée sur le cou des deux côtés.

Lorsqu’il est appliqué correctement, la perte de conscience survient en moins de 10 secondes et la récupération de l’étouffement est tout aussi rapide. Cette pour cette raison que si cette technique est appliquée sur vous à l’entrainement, tapez rapidement!

Regardez là vidéo ci dessous pour comprendre les détails :

 

Pour conclure sur l’étranglement arrière

L’étranglement arrière est l’une des techniques les plus courantes en JJB. Il est utilisé dans énormément des cas de victoires par soumission. Vous pouvez l’exécuter souvent lorsque votre adversaire se retourne pour se protéger. Pour réussir un étranglement arrière, il est impératif de maitriser toutes les étapes nécessaires pour prendre le dos de votre adversaire et passer ensuite votre avant-bras sous son menton afin de pouvoir verrouiller la prise avec vos biceps. Bon courage 😉

(100)


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.