Soumission de base : L’omoplata

Omoplata
Partager l'article
  •  
  •  
  • 3
  •  
  •  
    3
    Partages

À l’instar de la clé de bras (armbar) et de la Kimura, l’omoplata fait partie des soumissions de base que chaque pratiquant de JJB doit connaître. Il s’agit d’une clé d’épaule très efficace qui permet d’immobiliser son adversaire pour le forcer à abandonner le combat.

Les novices ont parfois du mal à effectuer cette soumission redoutable, car il faut parfois faire une rotation à 180° selon la configuration de base. Toutefois, avec la bonne technique et un peu d’entraînement, il est possible de maitriser l’enchaînement des mouvements de l’omoplata. 

Histoire de l’omoplata

Considérée comme l’une des techniques fondamentales du JJB, l’Omoplata a été pratiquée pour la première fois en Judo. À l’origine, elle était connue parmi les judokas japonais sous le nom de « Ude Garami ». En judo, cette technique constituait un mouvement d’enchainement lorsqu’un judoka échouait à lancer une projection de cercle (Tomoe-Nage ou planchette japonaise).

omoplata depuis la garde fermeeAprès le judo, l’omoplata a été utilisée en lutte libre. Bien qu’elle était connue lors de l’apparition du Jiu Jitsu brésilien, cette technique a été rejetée au début par la famille Gracie qui avait privilégié des techniques plus simples telles que les étranglements par exemple.

Ce n’est qu’au cours des années 1990 que l’omoplata a été introduite en JJB par António Schembri (surnommé Nino) qui était champion du monde de JJB en 1997 et 1998. Partisan d’un jeu de garde peu classique, Nino s’est servi de l’omoplata pour gagner plusieurs combats notamment contre des combattants redoutables tels que Zack Maxwell, Clark Gracie, ou encore Ryan Hall.

Exécuter une omoplata depuis une position de triangle

C’est probablement la manière la plus simple pour un débutant ou un pratiquant de niveau moyen d’exécuter l’omoplata. Une fois que vous êtes dans une configuration d’étranglement de base en triangle, essayez de garder votre bras caché dessous afin de vous protéger et d’éviter des mouvements de hanche inutiles. Dans ce scénario, nous allons supposer que le bras droit de votre adversaire se trouve sous vos hanches. À partir de cette position, votre objectif principal doit être de placer la tête de votre adversaire de l’autre côté pour l’immobiliser par une clé d’épaule. Pour ce faire, vous devez suivre 4 étapes :

  1. Ecartez vos hanches pour créer de l’espace afin de pousser votre adversaire vers le haut.
  2. Appuyez avec la paume de votre main afin de créer un point d’appui et de l’espace pour l’étape suivante.
  3. Amenez votre pied gauche au niveau du visage de votre adversaire. Il est souvent utile d’utiliser également votre jambe droite pour éloigner davantage son visage.
  4. Passez un bras sur le dos de votre adversaire pour l’empêcher de s’échapper (en roulant vers l’avant) et terminez votre omoplata en faisant comme si vous souhaitiez vous relever. (attention à l’entrainement la blessure peut arriver rapidement)

Un exemple de transition triangle -> omoplata en vidéo avec André Galvao

Exécuter une omoplata à partir d’une position de garde ouverte

À partir d’une position de garde ouverte de base (les deux pieds sont sur les hanches) les saisies de départ sont les suivantes : 

  • Contrôlez la manche droite de votre adversaire avec votre main gauche.
  • Saisissez le col croisé avec votre main droite

Ensuite il faut rentrer votre genou gauche à l’intérieur des deux bras de l’adversaire et écartez sur la gauche pour pouvoir casser la posture.

Une fois dans cette position, mettez un “coup de pied” vers le haut et rabattez tout de suite le pied sur le bras de l’adversaire pour immédiatement fermer avec un triangle sur le bras.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   La garde ouverte

A ce moment la l’adversaire va certainement se mettre au sol (il était debout jusqu’ici), il sera temps de pivoter vers la gauche pour se retrouver parallèle à lui.

Pour éviter qu’il ne défende en roulant vers l’avant ne surtout pas oublier de mettre un bras sur le bas de son dos ou de contrôler sa cheville.

Dans cette position, vous allez pouvoir finaliser :  Maintenant, attaquez directement l’omoplata ! Pour terminer, faites comme si vous alliez vous mettre debout.

Exécuter une omoplata à partir d’une position de garde fermée

À partir d’une position de garde fermée, voici les étapes pour exécuter une omoplata classique : 

  1. Obtenez un “Overhook” (c’est à dire avoir son bras par-dessus le bras de votre adversaire) en rentrant vos deux bras à l’intérieur des deux bras de l’adversaire et en les remonter vers le haut, combiné avec vos jambes qui vont le ramener vers vous, vous allez ensuite vous retrouver avec vos deux bras par dessus les bras de l’autre. Ensuite, choissisez le bras que vous allez attaquer  et ce de côté (on va dire gauche), saisissez le col croisé.
  2. Ouvrez la garde et sortez vos hanches vers la gauche, et mettez votre jambe gauche le plus haut possible dans le dos de l’adversaire qui va se retrouver presque face au sol avec une grosse pression sur l’épaules droite.
  3. Poussez sur la tête avec la main droite (la gauche tiens toujours le col) et attrapez votre cheville pour rabattre le pied sous la tête de l’adversaire.
  4. Lâchez la saisie au col, attrapez la ceinture d’une main et le bas du pantalon de l’autre en gardant le pied gauche sous le menton de la victime si possible puis faire en sorte de retrouver parallèle à elle.
  5. Lâchez la saisie au pantalon et tirez sur la ceinture pour vous aider à remonter  en position assise le plus rapidement possible pour éviter que l’adversaire ne roule vers l’avant et placez immédiatement le bras par dessus son dos.
  6. Contrôlez le bras attaqué et sortez les hanches vers l’extérieur, cela va forcer l’adversaire à se retrouver allongé sur le ventre.
  7. Dans cette position, il n’y plus qu’à finaliser en essayant de se mettre debout (attention à votre partenaire d’entrainement : tranquille )
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   10 avantages de la méditation pour les pratiquants de Jiu Jitsu Brésilien

Voici une vidéo très simple de Bernardo Faria qui nous montre cette technique :

L’omoplata fait certainement partie des premières soumissions que l’on apprend quand on débute en Jiu Jitsu Brésilien, elle fait partie de la triade avec le triangle et la clé de bras, en effet la transition entre ces 3 soumissions est très facile.

C’est une soumission très efficace avec les bon contrôles et un bon placement des hanche, et sans aucun doute c’est une soumission que vous DEVEZ avoir dans votre arsenal. Oss

(489)

Florian

Je m'appelle Florian, je suis entrepreneur, père de famille, photographe amateur, passionné de la mer et de la montagne et aussi de Jiu Jitsu Brésilien, comme vous j'aime plusieurs choses, je suis un pratiquant lambda :).

Mon objectif avec ce blog est de rechercher les réponses aux questions que je me pose et
que tout le monde se pose et ainsi de partager mes expériences. A travers celles-ci, j’espère vous procurer quelque chose d’unique et qui vous aidera aussi.

Le but est d'essayer d'aider ceux qui ont moins d'expérience que moi et d'apprendre aussi des autres.

J’espère pouvoir aider les personnes qui commencent le jiu jitsu mais aussi les autres à travers d’articles, je le souhaite instructifs et motivateurs.

Les valeurs du Jiu Jitsu Brésilien sont très importantes pour moi :
Le respect des adversaires, de ses partenaires, de son professeur, l'entraide, le contrôle de soi, l'esprit de famille

Partager l'article
  •  
  •  
  • 3
  •  
  •  
    3
    Partages
  •  
    3
    Partages
  •  
  • 3