[ Carnaval d’article ] Quel est l’avenir de la méditation

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aujourd’hui on sort un petit peu du Jiu Jitsu Brésilien, cet article a été rédigé spécialement pour participer à un carnaval d’articles traitant du sujet de la méditation. Ce carnaval d’articles organisé par le blog « christophe-lorreyte.fr » réunit de nombreux blogueurs et vous permet donc de découvrir la méditation sous différents angles. Tous les articles participant à cet événement seront rassemblés dans un e-book qui vous sera offert gratuitement.  Bonne lecture à tous !

J’ai écrit récemment un article liant JJB et Méditation :  Les 10 avantages de la méditation pour les pratiquants de Jiu Jitsu Brésilien . En tant que pratiquant débutant de la médiation, je m’intéresse beaucoup à ce sujet et j’ai donc fait les recherches sur cette pratique et son avenir dans nos vies. 

avenir de la méditationPratiquée il y’a plus de 2500 ans par les moines bouddhistes, la méditation gagne en popularité en occident et se confirme comme étant un remède efficace contre le stress et l’anxiété. D’ailleurs, de nombreuses études scientifiques ont démontré les effets positifs de la pratique méditative sur l’équilibre psychologique et les fonctions physiologiques de l’être humain. Dans cet article, nous allons parler des perspectives et de l’avenir de la méditation.

 

La méditation sera de plus en plus présente dans le monde de l’entreprise

Depuis quelques années, la méditation de pleine conscience (Mindfulness meditation) se développe de plus en plus dans les entreprises. Ford, Google, Siemens, L’Oréal, EDF, et Carlsberg sont des exemples de grandes entreprises qui ont mis en place des programmes de méditation pour leurs salariés.

Cette nouvelle approche consiste à commencer par se focaliser d’abord sur soi en cas de situation problématique.

D’habitude, lorsque l’on rencontre une difficulté, on a tendance à tourner en rond et à répéter les mêmes gestes mêmes s’ils n’aident pas à résoudre le problème. La méditation de pleine conscience invite à commencer par une introspection profonde. Celle-ci permettant d’arrêter de tourner en rond et de mieux définir le problème afin de trouver des solutions plus efficaces.

Outre la réduction des risques psychosociaux notamment le stress et le burnout, la pratique méditative permet de booster les performances des salariés.

Elle permet aussi de mieux gérer les conflits internes ainsi que les changements inévitables liés à la conjoncture économique.

Ce qui se traduit forcément par une amélioration significative de la productivité des entreprises.

Il est clair que dans les prochaines années, la méditation fera partie intégrante d’un nouveau système de management favorisant l’écoute de soi et l’analyse des émotions pour mieux gérer les situations problématiques. Elle sera donc de plus en plus utilisée par les entreprises même les moyennes et les petites.

 

La pratique méditative continuera d’être un remède infaillible contre les émotions négatives

Les émotions négatives (colère, peur, solitude, culpabilité, anxiété, déception, tristesse…etc.) ont des effets avenir de la méditationnéfastes sur l’équilibre hormonal et psychologique de l’être humain. Elles agissent sur l’amygdale et déclenchent la sécrétion des hormones de stress notamment le cortisol et l’adrénaline.

La méditation de pleine conscience permet de cultiver une attention non réactive et de vivre l’instant présent. Tout en ayant conscience de son corps, ses sentiments, de ses émotions mais aussi de son environnement.

Une pratique régulière de la méditation permet d’activer le cerveau préfrontal gauche et d’inhiber les circuits des hormones de stress. Elle contribue également à développer le sens de la compassion et d’autoréguler l’attention. Ce qui se traduit par une réduction des émotions négatives et une amélioration de l’humeur. D’ailleurs, de nombreux hôpitaux aux États-Unis commencent à proposer des programmes de méditation à leurs patients notamment la MBSR (Mindfulness-Based Stress Reduction) et la MBCT (Mindfulness-Based Cognitive Therapy).

 

Vers une méditation artificielle ?

De nombreuses études scientifiques s’intéressent à l’effet de la méditation sur l’activité cérébrale. D’une part, ces études permettent aux chercheurs de bien comprendre le fonctionnement du cerveau. D’autre part, elles visent à développer de nouvelles techniques pour générer artificiellement des états méditatifs.

L’analyse d’images IRM de personnes en train d’effectuer des exercices de méditation a permis d’observer des changements significatifs dans le réseau neuronal qui régit l’attention. Cette analyse a révélé également la génération d’ondes Gamma de haute fréquence et de grande amplitude.

Pour rappel, les ondes Gamma favorisent les fonctions cognitives ainsi que l’intuition, la concentration et le traitement de tâches complexes.  Elles sont également associées à des états de conscience active notamment la perception attentive et le traitement cognitif attentif.

Le déclenchement d’ondes Gamma de haute fréquence indique souvent une parfaite synchronisation entre les différents groupes neuronaux. En produisant artificiellement des ondes Gamma dans le cerveau d’une personne, il est théoriquement possible de la faire entrer dans un état méditatif.

La pratique méditative nécessite beaucoup d’entrainement et de persévérance. Il est possible que le développement de ces nouvelles techniques permette de bénéficier de tous les bienfaits de la méditation sans devoir passer de longues heures en immersion dans la pensée méditative.

Je pense qu’il serait dommage dans le cadre d’une pratique personnelle de la méditation de se passer de l’apprentissage qui va avec. En effet la méditation est en quelques sorte un entrainement pour le cerveau. Comme dans les arts martiaux, les heures passées à répéter certains mouvement, engendre un effet de reaction d’instinct. Je doute que la méditation artificielle ne permette d’arriver à ce niveau. Cela dit, il faut patienter encore longtemps avant que ces techniques ne soient prêtes à un usage public.

Conclusion

Dans les années prochaines, la méditation continuera de jouer son rôle de remède efficace contre les émotions négatives. Elle sera également intégrée dans les nouveaux systèmes de management et contribuera à booster les performances des entreprises. Par ailleurs, il est fort probable que les neuro-scientifiques réussissent à inventer des techniques permettant de générer des états méditatifs de manière artificielle. En définitive, la méditation continuera de refléter la profondeur et l’ampleur de l’être humain. Et en même temps en montrant le chemin vers une plus grande connaissance et maitrise de soi.

Vous pouvez télécharger l’ebook en cliquant sur l’image ci dessous

(31)


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
  • 3
  •  
  •  

5 Commentaires

  1. Je suis plutôt sceptique concernant ces techniques permettant de générer des états méditatifs. As-tu les liens de ces études et articles ? Je serais très intéressée de les lire.

  2. Bonjour Florian,
    Intéressant ton article ! Je n’avais jamais entendu parler de cette possibilité d’induire la méditation artificiellement… Mais je suis d’accord avec toi, à ne pas suivre le chemin intérieur de l’apprentissage, on perd une partie de l’âme de la méditation. A bientôt, Aline

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.