Les 5 meilleurs club jiujitsu bresilien de l’année 2016 à l’international

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les  5 meilleurs club jiujitsu bresilien de l’année 2016 à l’international

 

Ci dessous un petit historique des 5 meilleurs club jiujitsu bresilien de cette année. Classement effectué suite aux World Jiu-Jitsu IBJJF Championship 2016. Le nombre de médailles correspond au total des médailles, toutes catégories de poids, de ceinture ou d’age.

 

 

5ème – Gracie Barra

club jiu jitsu bresilien

Considérée comme l’une des meilleures au monde, l’académie fut fondée en 1980 par Carlos Gracie Junior, qui a réussi à créer une équipe d’étudiants capable de dominer plusieurs tournois du monde et de rivaliser avec les plus grandes équipes.

Gracie Barra est l’académie qui compte le plus d’affiliés dans le monde et un nombre important de ceintures noires enregistrées, elle est aussi reconnue pour avoir fixé des normes d’organisation dans les club jiujitsu bresilien.

Cette année l’académie a remporté plus de 90 médailles cette année.

4ème – ATOS

club jiu jitsu bresilien

Créé en 2008 par Ramon Lemos et Andre Galvão, qui ont tous deux représenté l’Académie Brasa pendant son apogée, ils avaient beaucoup en commun, y compris de fortes croyances religieuses.

En 2008, Ramon Lemos est venu vers Galvão avec la proposition de former une équipe avec un fort pouvoir concurrentiel et des idées fraîches, ainsi qu’une forte identité morale basée sur l’évangélisme, d’ailleurs, le mot “atos” en portugais brésilien signifie actes, comme dans “Le Livre des Actes”, cinquième livre du nouveau Testament qui décrit l’histoire de l’âge apostolique.

Le club a contribué au développement de positions, telles que la garde 50/50, la technique du leg drag ou la worm guard, d’où sa percée en quelques années dans le paysage du JJB.

Ayant son siège à São Paulo – Brésil, Atos a eu un fort impact en Californie où il a ouvert les portes, d’abord par André Galvao et plus tard par les prodiges du JJB, les frères Mendes (Guilherme et Rafael). Ces derniers ont été les premières ceintures noires de chez Atos, avant de former leur propre académie.

En 2013 Keenan Cornelius a rejoint l’équipe et a été un grand pourvoyeur de médailles.

Atos a remporté cette année 162 médailles.

3ème – GF Team

club jiu jitsu bresilien

Tout a commencé à l’Universidade Gama Filho, où l’étudiant Fernando Guimarães, a fait sa demande pour l’insertion du JJB à l’université en 1978, trois fois refusée avant d’être finalement acceptée.

En 1996, l’académie est enfin opérationnelle au campus de Taquara, à Rio de Janeiro et sa croissance est immense dès le départ.

En 2007, cependant, en raison de la transition de certains de leurs concurrents vers les arts martiaux mixtes (MMA), l’UGF a dû changer de nom puisque l’Université ne voulait pas être en relation avec le MMA.

Ce qui donna naissance au Nom de « grappling fight team » (GF team).

Cette année le club a accumulé plus de 130 médailles.

2ème – Checkmat

club jiujitsu brésilien

Fondé en 2008, par deux frères (Ricardo Vieira / Leonardo Vieira), qui ont fait leurs débuts avec Alliance, et continué avec « brasa Club » avant de créer leur propre académie.

CheckMat est un club relativement jeune, qui s’est rapidement imposé sur la scène internationale, avec des médailles et des ceintures noires tel que Marcus Almeida   “Buchecha”.

L’académie existe dans plus de 16 pays.

Cette année CheckMat a remporté 102 médailles aux  championnats du monde IBJJF toutes catégories confondues.

1er – Alliance

club jiujitsu bresilien

Fondée en 1993, l’académie à vue le jour à Sao Paolo, où le célèbre ROMERO CAVALCANTI (champion et entraineur hors pair) s’est associé à ses anciens élèves (Alexandre Paiva, Fernando & Fabio Gurgel), pour créer « Alliance », Aujourd’hui son quartier général se trouve à Atlanta aux USA.

L’aventure commence par deux titres consécutifs de champions du monde, en tant qu’équipe en 1998 et 1999, puis passe par une période difficile à cause de problèmes internes, mais fini par s’en remettre.

Le retour sur scène est spectaculaire avec l’édifice d’une liste brillante de réalisations, avec neuf titres successifs en tant qu’équipe (de 2008 à 2016).

Rien que durant l’année 2016, Alliance à accumuler plus de 240 médailles.

Source : IBJJF

(662)


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.