Préparation physique : Etes-vous surentrainés?

Etes-vous surentrainé_
Partager l'article
  •  
  •  
  •  

Savez vous que l’entraînement intense à une face cachée appelée le surentraînement?

Amis et frères du jiu-jitsu aujourd’hui je vous fait par d’un sujet qui me tient à cœur dans la préparation physique.

Souvent négligé et on en parle jamais assez :

S’entraîner intensément à tous niveaux c’est aussi prendre en comptes tous les critères.

Un entrainement intensif de base ou de haut niveau bien souvent nous porte à nous dépasser au maximum à en vouloir toujours plus sans pourtant prendre en compte les effets secondaires indésirables crées par la fatigue momentanée. ensuite une fatigue plus profonde s’installera avec le temps qui donnera vie à un surmenage du à un surentraînement.

jiu jitsu bresilien surentrainement

Ils existe 6 critères du surentraînement à ne pas négliger 

  • Intensité et volume trop élevés des charges d’entrainement
  • Nature et durée des récupérations
  • Contenus d’entrainement peu variés et trop monotones
  • Aberrations nutritionnelles
  • Stress de la vie sociale et professionnelle
  • Accumulation d’autres stress de la vie courante
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   6 concepts clés des champions pour une garde fermée efficace

Nota: le surmenage peut devenir un état morbide appelé « Burnout »

 

Les entraînements dans le temps pour éviter le surmenage sportif

Pensez à espacer vos entraînement dans le temps ou dans l’intensité, faite alterner la phase intense et la phase de récupération, bien tenir compte aussi de votre environnement professionnel car cela joue beaucoup dans votre récupération.

Prendre son temps et pourquoi?

Bien évidement une personne qui travaille dans un bureau aura toujours plus de faciliter à récupérer qu’une personne qui travaille dans la construction ou la rénovation d’appartement, qui utilise sa fibre musculaire toute la journée.

Donc pensez à vous rappeler de tout ces critères car il vaut mieux prévenir que guérir un « Burnout. »

Apprenez à écouter votre corps et à reconnaître vos limites en les acceptant.

surentrainé

Quelques petits conseils simple à mettre en pratique

  • Hydratez vous correctement dans la journée et pendant vos séances
  • Prenez du repos entre les séances intensive et non intensive
  • Ayez un sommeil récupérateur de 8 heures
  • Adoptez une alimentation saine et équilibrée
  • Faire des séances de sophrologie, de yoga et de méditation
  • Utilisez des complément alimentaire naturel à base de plante
  • Privilégiez la lecture plutôt que de regarder des écrans
  • Faites des siestes de 30 min par jour pour vous détendre et récupérer
  • Faites des étirements musculaires avant vos séances (les étirements ont une fonction anabolisante et récupératrice)
  • Pensez à allez chez un ostéopathe une fois par mois
  • Adoptez un mode de vie sain au travers de la naturopathie

Durabilité dans le temps?

Il ne faut pas hésiter à varier les exercices et éventuellement laisser des temps de récupération ou de repos plus important.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :   Les renversements depuis la garde fermée

burnout surentrainement

Pour conclure sur le surentrainement

N’oubliez jamais qu’à chaque jours suffit sa peine et prenez du temps pour vous!

Ne soyez pas toujours pressés et pensez à regarder les merveilles de la nature que l’on nous à donner car elle nous apprend beaucoup de chose.

Tout simplement rappelez vous il y a un temps pour tout!

En espérant que cela vous soit utiles en cette période compliquée de confinement!

Prenez soin de vous et de vos familles.

OSS

Giorgio / ZRTEAM COACH

(153)


Partager l'article
  •  
  •  
  •