la performance de Gordon Ryan au Quintet 3 en détail

quintet 3 gordon ryan
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Quintet 3 s’est déroulé en début de mois à Las Vegas. Pour beaucoup, il est peut-être passé inaperçu lors de ce week-end très chargé d’activités en arts martiaux mixtes et en compétitions de JJB. Cependant, pour ceux d’entre nous qui ont eu la chance de le voir, nous avons pu assister à une performance incroyable de Gordon Ryan et à une démonstration de grappling.

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le format Quintet, il s’agit d’un événement par équipe. Cette fois-ci, il y avait quatre équipes de cinq (équipe Sakuraba, équipe Urijah Faber, équipe Polaris et équipe 10th Planet). Il y a des pénalités strictes si le jeu est bloqué et les clés de talon ne sont pas autorisées.

Voici une liste de chacun des 6 matchs de Gordon. Il a remporté 4 matches par soumission et a dominé l’action lors des 2 autres matchs nuls.

L’événement est toujours disponible pour diffuser sur UFC fightpass

Match 1

Gordon a affronté le poids lourd ancien champion de l’UFC et vétéran Josh Barnett lors du premier match. Barnett a remporté les combats avec soumissions sur Ryron Gracie et Dean Lister en de JJB et est notoirement connu pour être difficile a battre.

Ryan a immédiatement décidé de tirer la garde et a rapidement réussi à effectuer un renversement avec la garde papillon, ce qui est vraiment impressionnant étant donné que Barnett doit peser près de 110 kg.

Ryan est ensuite rapidement passé en montée et a commencé à travailler pour contrôler les bras. Barnett a tenté de sortir, mais Gordon a réussi à verrouiller un triangle pendant la transition et Barnett a tapé.

Match 2

Le prochain adversaire de Gordons était Marcos Souza. Il décida de garder celui-ci debout et poursuivit aves un takedown agressif.  Il a ensuite rapidement sécurisé la monte, mais a rapidement été relevé en vertu de la règle du blocage du jeu ultra stricte du quintet.

Ryan a rapidement obtenu une autre amenée au sol et est passé rapidement en “leg weave”. De là, il a pris la monte ce qui mena ensuite à une prise de dos. Une fois arrivé là, Gordon n’a pas perdu de temps pour appliquer son système d’attaque au dos et Souza a été obligé de taper du pied car Gordon avait les deux bras en défense pris au piège. Une belle démonstration de grappling.

Match 3

Troisième match de Ryan contre Roberto Souza. Sachant que le nul était suffisant, Gordon semblait avoir pris une pause dans ce match. Les deux athlètes ont échangé leurs positions, le moment le plus important du match étant celui où Ryan a décroché un takedown.

Souza réussit brièvement à prendre le dos de Gordon à la fin mais c’était trop peu et trop tard.

Match 4

Dans son 4e match, Gordon affrontera le grappler australien et partenaire d’entraînement à temps partiel, Craig Jones. Les deux hommes connaissent très bien leurs jeux respectifs et ont déjà eu des matches très excitants, dont un match final classique sur EBI 14.

Dès que le match a commencé, Gordon a lancé un “single leg” mais s’est retrouvé pris dans une guillotine digne de ce nom. Cependant, Gordon a pu libérer sa tête et a procédé à un passage en montée sur Jones.

Gordon a contrôlé la monte pendant un moment jusqu’à ce qu’il ait eu la chance de prendre le dos. À partir de là, il semblait sur le point de commencer sa séquence d’attaque du dos habituelle, mais il s’aperçut rapidement qu’il avait la possibilité de verrouiller immédiatement un étranglement rapide, ce qui donna un abandon immédiat de la part de Jones. Un match difficile pour Jones, considérant qu’il venait tout juste de disputer 2 matchs et que Ryan revenait après une courte pause.

Match 5

Le prochain match était contre Vitor Riberio. Ryan a rapidement obtenu une amenée au sol. Ryan a dû travailler plus fort que d’habitude pour le passage, mais une fois en contrôle latéral, il a tenté de passer en monte mais a pris le dos en réponse au mouvement de défense de Vitor. A partir de là, Vitor a mis en place une bonne défense contre les attaques du dos de Gordon et celui-ci a décidé d’attaquer une clé de bras qu’il magnifiquement exécuté pour terminer le match.

Match 6

Dans son dernier match, Ryan a fait face à Gregor Gracie. Les deux athlètes ont l’air un peu fatigués au début du match et Gracie a obtenu le takedown. De là, ils ont échangé leurs positions jusqu’à ce que Gordon renverse et se retrouve au dessus. Après un avertissement pour blocage, Gordon sembla suffisamment reposé pour recommencer à attaquer et à attaquer avec un beau Leg drag qui le fit arriver en monte.

Il a attaqué sans relâche pour le “bras-tête” et Gregor a été contraint de donner son dos. Gordon essaya désespérément de terminer avant que le temps ne soit écoulé, mais sans succès. Le match a été déclaré match nul, mais en réalité c’était une autre domination de Gordon.

A retenir sur la performance de Gordon Ryan.

Les passages

Lorsque vous regardez les matchs des championnats du monde nogi de l’IBJJF, les combats sont souvent avec des avantages et ou des renversements. De nombreux experts affirment que le manque de saisie du kimono et la force physique accrue des athlètes signifient que les passages de garde en Nogi est généralement beaucoup plus difficile qu’avec le Kimono.

Personne ne semble l’avoir dit à Gordon alors qu’il semblait passer en revue tous les gardes de son adversaire vendredi soir. En combinant bodylock, leg weave, essuie-glaces et passages en pression spectaculaires, Gordon a accumulé les passages alors qu’il se dirigeait vers des positions plus dominantes lui permettant de terminer le combat.

L’interdiction des clé de talons a obligé Gordon à passer la garde de son adversaire et à avancer pour tenter d’obtenir de meilleures positions pour préparer ses attaques. C’était un régal pour les amateurs comme nous qui se sont habitués à voir Gordon se battre en position 50/50 et travailler ses attaques de jambes.

Système de contrôle du dos

Gordon a pris le dos de chacun de ses 4 adversaires et en a soumis 2 par étranglement arrière, et en a gagné un autre avec une clé de bras depuis le dos.

Lors des deux matches remportés par étranglement arrière, nous avons pu le voir mettre en œuvre le désormais célèbre système de contrôle du dos Danaher pour contrôler les bras de ses adversaires, ce qui lui permettait ensuite de passer son étranglement.

Le frère cadet de Ryan, Nicky, a utilisé la même séquence pour terminer son propre combat. Il était également intéressant de voir Craig Jones utiliser le système qu’il a lui-même découvert lors de ses fréquentes visites au sous-sol bleu de New York chez Danaher.

Lutte

Les combats nous ont donné une autre chance de voir la lutte de Gordon en action. Il a utilisé une combinaison d’ “arm drag” et d’amenée au sol en “tapotement au genou” pour éliminer tous ses adversaires, sauf un. Il a décidé de tirer la garde sur Josh Barnett, ce qui était probablement une position tactique contre un très bon lutteur.

Ryan est vraiment à l’aise avec 99% des grapplers et possède un mélange solide d’attaques de judo et de lutte. Même si vous le maîtrisez, il cherchera probablement à passer rapidement à des attaques.

Endurance

Cet événement a vraiment mis en lumière le cardio de Gordon. Le gagnant reste à chaque combat sur le format Quintet, ce qui est une expérience particulièrement épuisante pour tout combattant. Cependant, Gordon avait l’air frais alors que chaque nouvel adversaire arrivait et ne perdait pas de temps à les dominer rapidement malgré le fait qu’ils avaient un avantage sur le repos.

Crédit Breakinggrip.com

(25)


Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    11
    Partages
  • 11
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.